Amika vit seule avec son père, son frère, un inconnu et son autre frère, le mongolien qui la regarde toujours avec une parfaite indifférence.

Ce matin, Amika s'est lavée, ou plutôt enduite le corps d'un peu d'eau fraîche. L'eau, un luxe au Plateau.

Le Plateau est un îlot, étonnant maëlstrom d'hommes, d'ordures, de carcasses de voitures, de fleurs... Oui de fleurs. Des fleurs aux éclats de yeux de rats d'égout. Des fleurs que les habitants du Plateau entretiennent avant d'aller vendre là-bas en haut sur la Montagne. Chez ces gens pas trop comme eux.


 

Ces gens qui descendent chaque jour, accumulent et remontent. Comme des scarabées sacrés, ils roulent, mais des boules de gros billets qu'ils stockent après sur la Montagne.

La Montagne est toujours dangereuse même pour ceux qui n'apportent que des fleurs. Les fleurs cache-misère.




Amika
Temoins Launternauts