Tu te frotteras aux murs de la ville.



Les murs comme une toile aux couleurs élimées à l'extrême, une surface rappelant les couches superposées des peintures de la vile de Médina, ou encore celles des façades délavées par tant d'hivernages des maisons de l'île de Gorée.





Tu découvriras les élans du Set Setal.


Tu découvriras ce mouvement qui le temps d'un printemps nettoya la ville de Dakar . Le Set Setal qui élimina les déchets urbains, mais aussi qui redonna des couleurs aux murs délaissés, qui redonna de l'âme aux trottoirs, du sourire aux quartiers.


Un nettoyage qui soigna non seulement la ville mais aussi les esprits.


Il s'agit toujours du temps et de sa morsure qui éloignent les hommes, les rendant tantôt lointains, tantôt rapprochés.




Que dira le guissaanekat ? Que dira le guissaanekat ?