Tu connaîtras l'art kangourou.


  
Tu connaîtras l'art kangourou à travers ces poches remplies de chutes de tissus ramassés aux pieds des tisserands qui renvoient aux gestes des hommes.

La vie passe mais l'espoir est là.

Sur ces toiles aux couleurs sourdes, même quand elles s'éclatent en jaune,
l'espoir est là.

Par les matériaux usés, récupérés et malgré tout réutilisables, par toutes les traces ajoutés, plaquées, greffées, derrière la rugosité apparente du matériau...





   ... l'espoir est là.


Il apporte une valeur au monde.
Celle d'une Afrique enracinée, non plaintive en son devenir universel.





Au loin le vent soufflera et il emportera quelques passages de sable.



L'espoir est là.



Que dira le guissaanekat ?