Rien de prémédité et pourtant cela se passe à la vitesse de l'éclair : tout s'écroule au beau milieu d'une phrase. Après... plus rien n'est pareil. Cette certitude que la vie est ailleurs. Ou alors je ne suis pas dans ma vraie vie. Pourtant, je suis la même. Je fais les choses calmement, avec méthode. Je liquide tout, je vais jusqu'au bout. Si on me laisse le temps, il n'y aura plus rien. Peut-on effacer une vie ? Je ne pourrai plus jamais faire semblant. Je veux que ma vie soit comme une histoire, je veux connaître la vie et faire partie de l'histoire.Que savons-nous des autres ? Nous sommes si seuls.