// // //
After Fukushima – Paysages de la catastrophe
Poésie numérique, générative et participative

Création : Philippe Boisnard
Database : Jacques Urbanska
Son : Philippe Franck

Installation en vitrine 
5445, avenue de Gaspé, rez-de-chaussée, espace 107-B
// // //

Dans la foulée du séjour de l’artiste français Philippe Boisnard à la rencontre annuelle de l’Electronic Literature Organization (ELO), tenue cette année à Montréal, du 13 au 18 août, TOPO présente une installation poétique, générative et participative dans sa vitrine d’exposition du Pôle de Gaspé, dès le lundi 27 août 2018, pour quelques jours seulement.

” Un paysage sans reste d’humanité se crée de manière continue. Il est un reflet poétique d’une terre dont nulle conscience n’est plus témoin. Il y a eu destruction. Cette terre, c’est Fukushima. Elle est désolée. Il ne reste qu’un paysage sombre, sans hommes, sans faune ou flore. Seuls quelques vestiges de constructions peuvent apparaître.

Ce paysage se modifie automatiquement par l’analyse des flux d’informations concernant Fukushima mis en ligne sur le Web. Ce paysage est post-historique. Il n’écrit plus l’histoire. Il est le reflet d’un monde où l’homme a disparu, mais dont il ne reste plus que les traces sous la forme d’archives. Une caméra automatique explore ce paysage : nous faisons face à sa solitude. Le terme de solitude est ancien, il renvoie au XVIIème siècle à une friche, à un no man’s land. ”

– Philippe Boisnard

**
Le séjour de l’artiste au Canada, dans la foulée de sa participation à la rencontre annuelle de l’Electronic Literature Organization (ELO), à Montréal, est rendu possible avec le soutien du Conseil des arts du Canada.


Event Details

  • Date: