Installation vidéo en vitrine
5445, avenue de Gaspé, rez-de-chaussée, espace 107-B
Du 6 avril au 20 mai 2017
Vernissage jeudi 6 avril, 17 h

 

 

Du jeudi 6 avril au 20 mai 2017, dans sa vitrine d’exposition, située au rez-de-chaussée du Pôle de création et de diffusion de Gaspé, TOPO présente  Choeur(s) pour castelet, une installation de Simon Dumas en collaboration avec Mickaël LafontaineChœur(s) pour castelet est à la base une installation dont le cœur est fait de poésie.

Dans la vitrine, au centre d’un petit plateau noir, se tiennent un certain nombre de personnages. Ce sont les habitants d’un castelet particulier, hommes et femmes, qui interpellent le visiteur. Ce sont des poètes, du Québec et de la Belgique, des présences poétiques différées et ramenées aux proportions du castelet. À chaque auteur(e) est associé un artiste audio ayant composé spécifiquement une pièce. À chaque duo vient se greffer une création vidéo conçue expressément pour le dispositif, ainsi qu’une animation typographique dynamique créée par l’artiste Mickaël Lafontaine, qui utilise une œuvre-outil qu’il a développée, l’Audiographe. La voix des poètes module les animations en temps réel. Le projet Chœur(s) est une installation de configuration variable créée avec l’artiste et développeur Louis-Robert Bouchard ainsi qu’une application web adaptée pour tablette, programmée par Cedric Arien, de la Chambre Blanche, à Québec.

Une production Rhizome, soutenue en développement par Transcultures (Belgique) et le LANTISS (Québec).

Pour utiliser l’application en ligne : poesietactile.net

 

Les duos (texte – audio)

Annie Lafleur – Meriol Lehmann
Josée Marcotte – Miriane Rouillard
Marc-Antoine K. Phaneuf – Simon Elmaleh
Alexis Lussier – Mathieu Campagna
Hervé Bouchard – Stephan Ink
Jean-Marc Desgent – Gauthier Keyaerts
Sebastian Dicenaire – Martin Tétreault
Werner Moronet – Érick d’Orion
Simon Dumas – Philippe Franck

 

L’Audiographe

L’Audiographe est un générateur d’animations typographiques qui analyse la voix d’un poète afin de créer en temps réel une version numérique du poème. À l’action poétique de prononcer un mot répond instantanément l’action numérique d’afficher ledit mot. La morphologie de la voix (intensité, hauteur, rythme) ainsi que la graphie même du poème façonnent la morphologie de son affichage numérique (taille, densité, opacité, rythme, déformations).

Issu d’un partenariat entre l’artiste, Productions Rhizome et TOPO, l’Audiographe est prévu pour de nombreux contextes, tels que performance, installation, création vidé́o, création web, édition, qui donneront lieu à de nombreuses activités dans les années à venir.

 

Simon Dumas vit et travaille à Québec. À la fois poète et artiste, il a fait paraître cinq titres de poésie : Pastels fauves aux éditions du Loup de gouttière (2001), Petites îles de soif aux Écrits des forges (2003), La chute fut lente, interminable puis terminée aux éditions La Peuplade (2008) — finaliste au prix Alain-Grandbois — ainsi que Mélanie (2013) et Révélations (2016) aux éditions de l’Hexagone. Il a bénéficié d’une résidence d’écriture à Mexico en 2010 et d’une autre à Paris à l’automne 2014. Il a cofondé Rhizome dont le mandat est de produire des spectacles littéraires. Il en assure aujourd’hui la direction artistique.

 

 

Mickaël Lafontaine est un artiste multidisciplinaire basé à Nantes et à Montréal. Son univers de création se situe à la croisée du réel et du numériquede l’art et du social. Sa pratique artistique s’articule autour de l’art vidéo, du vidéo-mapping, de la danse, de la poésie et de la philosophie. Il fait appel à la vidéoprojection et à l’interactivité afin d’incarner le numérique dans le réel et de le faire vivre entre les mains du spectateur. En parallèle, il développe des projets de co-création en milieu éducatif et associatif afin d’utiliser l’art et les nouvellestechnologies comme des facteurs de changement social

Le séjour de Mickaël Lafontaine est rendu possible avec le soutien du Laboratoire NT2.

 


Détails de l'événement

  • Date: