Monday, March 11, 2013
Manuel Chantre
 
Artiste en résidence
5445, avenue de Gaspé, rez-de-chaussée, espace 608
Du 17 juin au 1er juillet 2018

 

 

Du 17 juin au 1er juillet 2018, TOPO accueillera en résidence l’artiste  Manuel Chantre. En vue de son exposition présentée en novembre 2018, il investira le studio de TOPO afin de réfléchir aux dispositifs d’installation pour offrir une nouvelle itération du projet Monday, March 11, 2013 adaptée pour la Vitrine d’exposition. 

LE PROJET

Le 11 mars 2013, une inconnue prend une dernière photo avec son téléphone portable, quelques heures avant de le perdre. En 2015, l’artiste reçoit l’appareil lors de la collecte de téléphones non-fonctionnels dans le cadre d’un projet de création sur les données privées et publiques avec l’école secondaire Pierre-Laporte. Le résultat de cette exploration est issu de photos, de vidéos et de textes provenant de la carte mémoire du téléphone trouvé. L’inconnue n’a jamais été contactée ; Chantre laisse s’échouer ses données dans la mer de données, devant le public. L’inconnue a jeté une bouteille à la mer de manière involontaire. Un jour, peut-être, dans 200 ans, quelqu’un d’autre pourra trouver ses données ou les œuvres de Monday, 11 March 2013. Comment les gens interpréteront ces données? Que voudront-ils savoir sur cette inconnue? En fait, nous ne le saurons jamais.

Cette fiction performative soulève l’aspect moral et éthique de l’utilisation de données personnelles sans le consentement ; la notion de vie privée et de vie publique a changé. Les données personnelles s’accumulent aujourd’hui plus que jamais dans les serveurs du monde entier. Ces données sont et seront analysées massivement par des logiciels programmés pour les interpréter. Que pourront-ils savoir de nous? Que voudront-ils savoir de nous? Quels en seront les impacts sociaux, politiques et économiques ?

Telles sont les interrogations qui animeront l’artiste au cours de la résidence.

Lieu / Sudio TOPO, 5445 av. de Gaspé / rez-de-chaussée
Quand / Du 17 juin au 1er juillet 2018

 

Crédits photo : Sébastien Roy

 

Manuel Chantre vit et travaille à Montréal. Artiste en arts numériques, en arts visuels et compositeur, il s’intéresse à la déconstruction des symboles culturels pour produire des œuvres à la croisée de l’expérience sensorielle, de la fiction et du commentaire. Ses oeuvres ont été co-produites et présentées par des nombreuses institutions en art médiatique. 

Depuis 2004, il développe des installations, sculptures et performances audiovisuelles en intégrant la musique, la projection vidéo, la programmation, l’animation 3D, l’art audio, l’éclairage robotisé et l’interactivité. Chantre s’intéresse aux propriétés tridimensionnelles permises par la projection multi-écrans, les environnements immersifs, la matérialisation de faisceaux de lumière ainsi que la projection dans des dômes, des écrans cylindriques de 360 degrés ou des structures transparentes qu’il conçoit. Ses œuvres explorent la mémoire, l’identité ainsi que les espaces habités, imaginés, immatériels ou virtuels fabriqués par l’être humain. Il veut créer une trame narrative non-linéaire constituée d’éléments qui provoquent le rappel d’expériences ou de souvenirs personnels du public.


Manuel Chantre est également développeur de programmes pédagogiques, enseignant et conférencier pour des écoles secondaires, collèges, universités, la Société des arts technologiques et le Centre de formation professionnelle pour la Colombie (SENA).


Détails de l'événement

  • Date: