Exposition et balades exploratoires
Lors des Journées de la culture 
du 29 septembre au 1er octobre 2017

Le Virage (Campus MIL) – 6590 avenue Durocher
Vernissage – Vendredi 29 septembre, 17 h
 

 

Dans le cadre des Journées de la culture qui se dérouleront du 29 septembre au 1er octobre 2017, vous êtes conviés à venir découvrir le projet d’exposition Spectrographies du territoire présenté par l’artste Natacha Clitandre.

Produit à l’automne 2017 grâce au soutien de la Ville de Montréal dans le cadre du programme Initiatives collaboratives en créativité numérique, ce projet est le fruit d’une collaboration entre l’artiste, TOPO – Laboratoire d’écritures numériques, MTL Ville en mouvement et le Laboratoire de recherche sur les récits du soi mobile.

Plutôt que de représenter Montréal par ses constructions d’envergure qui en font trop souvent une synthèse réductrice, l’artiste propose d’explorer de l’intérieur un secteur en pleine mutation, marqué en son centre par le chantier du Campus MIL de l’UdeM. Lors de balades exploratoires, Natacha Clitandre et son équipe convient les résidents et travailleurs d’Outremont, Petite-Patrie, Parc-Extension et Ville Mont-Royal à aborder leur environnement en s’attardant aux détails urbanistiques que l’on y trouve et qui symbolisent leur relation au territoire. Croisant histoires locales et récits personnels, cet exercice permettra, au final, de capter l’esprit actuel des lieux.

Les balades exploratoires se poursuivront tout l’automne, sur rendez-vous.
Explorez 
spectrographies.org pour visionner les parcours et photos.

Lieu d’exposition : Le Virage / 6590 avenue Durocher
Quand : du 29 septembre au 1er octobre 2017, de 12 h à 16 h 30
Vernissage : vendredi le 29 septembre de 17h à 19h

 

CONTACT
spectro.territoire@gmail.com
514-279-8676

 

Un deuxième volet de cette exploration sera réalisé en octobre 2017 dans le cadre du festival new-yorkais Art in Odd Places, Spectrographies proposera une sorte d’instantané de la 14e Rue, représentée à l’échelle d’objets et d’artefacts qui y ont été laissés nonchalamment par les passants. Cette itération américaine permettra de localiser différentes interprétations d’un même lot d’objets en fonction de ce que les passants sondés y projettent.

Le développement technologique du projet est assumé par Anagraph.

 

++++

 

Natacha Clitandre a complété en 2000 un B.A. en arts visuels de l’Université du Québec à Montréal (UQAM) et Concordia. Elle a ensuite étudié le design graphique à l’École de Design de l’UQAM. Elle a complété en 2007 une maîtrise en Théorie et pratique de l’art contemporain et des nouveaux médias à l’Université Paris 8 et l’École nationale supérieure des arts décoratifs (ENSAD). Dans le cadre de ce cycle d’études, elle a effectué un séjour à Brown University et RISD, Providence, Rhode Island.

Par son travail, elle s’intéresse particulièrement aux dispositifs de diffusion mobiles, au lien établi entre l’artiste et le public par le biais de supports graphiques et vidéographiques s’insérant aux divers espaces du quotidien. Son travail a été présenté dans différentes villes européennes (Nantes, Bruxelles, Paris) et nord-américaines (dont Québec, Montréal, New York et Pittsburgh). Elle vit actuellement à Montréal, où elle travaille comme artiste et commissaire.

Crédit : Catherine Ocelot


Détails de l'événement

  • Date: