Installation en vitrine
Lancement de livre
5445, avenue de Gaspé / rez-de-chaussée

Du 31 mars au 30 avril 2016
Vernissage et lancement de livre
Jeudi 31 mars, 2016 – 17 h
Présentation d’artiste – 18 h

image03

Le 31 mars 2016, dans sa vitrine d’exposition du Pôle de Gaspé, TOPO présente Translational Spaces, de l’artiste d’origine colombienne Santiago Tavera, une proposition artistique qui se décline sous forme de livre, de site internet et d’installation.

En vitrine

Dans l’installation défilent une suite d’animations graphiques désignées par l’artiste comme étant des environnements architecturaux numériques au sein de paysages virtuels. La trame visuelle s’élabore autour de schémas, de dessins animés, de maquettes d’architectures virtuelles et de dessins de structures en transition qui explorent le mouvement temporel et spatial d’ombres et de lumières. Il s’agit d’un ensemble de tableaux et d’espaces dynamiques essentiellement composées de formes graphiques et tridimensionnelles évoquant des lieux de mémoire, d’imagination, de désir et de rêve, des espaces réels ou inventés.

www.dssots.com
(Digital Sketch Series of Translational Spaces)

Ces animations trouvent écho dans le site internet www.dssots.com, où l’artiste leur associe de courts textes de fiction autour de la translation* des formes et des identités dans les espaces réels et virtuels. Des codes QR apposés sur la vitrine de TOPO permettront aux visiteurs d’avoir accès à ces récits sur leur appareil mobile.

Lancement de livre

Le jeudi 31 mars à 17 h., Santiago Tavera lancera Translational Spaces en version livre, une publication de plus de 200 pages qui expose le travail à la fois graphique et textuel de l’artiste dans son exploration des environnements architecturaux numériques où s’exerce, dit-il, « un processus d’auto-identification à la culture numérique dans laquelle nous vivons. ».

Lieu : Vitrine de l’Agence TOPO / 5445, av. de Gaspé / rez-de-chaussée
Quand :  du 31 mars au30 avril 2016
Vernissage et lancement : jeudi 31 mars à 17 h / rez-de-chaussée (107-B)
Présentation d’artiste : 31 mars à 18 h / espace 608

* Translation :

Dans Wikipédia, on décrit le mouvement de translation comme étant, dans le domaine de la physique,  « un mouvement dans lequel, à tout instant, le solide garde la même orientation dans l’espace. » En géométrie, une translation est une transformation géométrique qui correspond à l’idée intuitive de « glissement » d’un objet, sans rotation, retournement ni déformation de cet objet.

low_profilSantiago Tavera est un artiste multidisciplinaire en arts numériques né en Colombie. À un jeune âge, il émigre au Canada où il débutera son exploration de la culture numérique et de sa relation à l’expérience du corps transmigrateur. Tavera utilise l’univers numérique comme outil d’expérimentation permettant de simuler un état de désincarnation. Santiago détient un baccalauréat en arts avec spécialisation en arts visuels et une majeure en psychologie de l’Université de Western Ontario. Il termine présentement sa maîtrise en arts visuels à l’Université Concordia, à Montréal. Son travail a été présenté à travers le Canada, entre autres à Interaccess (Toronto), à la galerie Art Mûr (Montréal), à la Woodstock Art Gallery (Woodstock, ON) et lors d’une exposition internationale à la galerie Solange Guez+Arte Contemporaneo (Buenos Aires). En 2015, Santiago était finaliste pour le Prix de la Banque Equitable pour les artistes numériques émergentsSon travail sera également présenté en 2016 à la Maison de la Culture Marie-Uguay lors de la Biennale Internationale des arts numériques de Montréal. Santiago est récipiendaire de la bourse Graduate Studio Arts Advisory Committee Award, de la bourse de maitrise Joseph-Armand Bombardier, de la bourse de recherche pour étudiant d’Hexagram et de la Campaign for the New Millennium Student Contribution. 

 

 

 


Détails de l'événement

  • Date: