Vidéo Pistoletto
Oli Sorenson

Installation et performance en vitrine
5445, av. de Gaspé / Rez-de-chaussée
23 janvier au 20 février 2015

IMG_3707

Du 23 janvier au 20 février 2016, Agence TOPO présente l’installation Vidéo Pistoletto d’Oli Sorenson, artiste d’origine américaine basé à Montréal.

Vidéo Pistoletto s’inscrit dans une approche remix. Sorenson, directement inspiré des performances récentes de Michelangelo Pistoletto qui fracasse de grands miroirs, brisera partiellement des moniteurs vidéo. La destruction des écrans à cristaux liquides (LCD) avec une massue et un burin transformera la surface de appareils technologiques  en une constellation de fissures et d’éclats lumineux.

L’artiste effectuera une série de performances en vitrine. Chaque samedi après-midi, il occupera l’intérieur de la vitrine pour progressivement briser un des deux moniteurs. Le second moniteur diffusera un montage cumulatif des performances ponctuelles, capturées à l’aide d’une caméra vidéo.

Avec cette série de performances, Sorenson tente de souligner la matérialité des objets technologiques, trop souvent mise de côté pour promouvoir les propriétés soi-disant immuables du numérique. Pourtant, l’obsolescence rapide et planifiée de ces produits de consommation de masse en font un des déchets les plus communs des dépotoirs et sites d’enfouissement. Même si par la démolition contrôlée de ces moniteurs, il produit des abstractions séduisantes, son intention est de maintenir cette ambigüité troublante par un geste à la fois créateur et destructeur, une ambigüité sur notre perception des médias numériques permettant à la fois de mieux révéler leur impact économique et environnemental.

 

Screen shot 2015-02-17 at 6.24.28 PMNé à Los Angeles, Oli Sorenson a vécu et travaillé à Londres (Royaume-Uni) entre 1999 et 2010, combinant ses activités de VJ et d’arts visuels avec celles de commissaire (y compris plusieurs événements à Tate Britain, l’Institute of Contemporary Art et le British Film Institute). Sorenson a entre autres exposé au Millenium Museum (Beijing), l’Institut Media Art (Amsterdam), ZKM (Karlsruhe), Dokfest (Kassel). Il performe régulièrement dans les festivals médiatiques tells que ISEA (Helsinki et Nagoya), Mapping Festival (Genève) et MAF (Bangkok). Il est basé à Montréal, au Canada depuis 2010.

Sorenson a commencé sa carrière artistique par la transgression des concepts dʼoriginalité et d’identité dans ses œuvres numériques et de performance, pour ainsi parvenir à une renommée internationale sous le pseudonyme «VJ Anyone» et a collaboré avec de nombreux groupes tels Leftfield, M.I.A, Block Party, Talvin Singh et plus, simultanément à sa production dʼatelier. Reconnu comme l’un des dix meilleurs VJs du monde entre 2003 et 2008 par DJ Magazine (UK), Sorenson décrit son approche comme celle d’un artiste du remix: «Je produis mon travail comme un DJ produit sa musique.»

 

L’exposition est présentée en partenariat avec Art Souterrain. 


Détails de l'événement