indexE – projet initié par Sarah Chouinard-Poirier – 2 février au 25 mars 2017

Paule Mackrous Dans la vitrine de TOPO, cent livres sont disposés sur des étagères. Ce sont toutes des œuvres d’écrivaines sélectionnées par des personnes s’identifiant comme femmes, trans ou queers. Assise sur une chaise, à l’intérieur du « bocal », l’artiste accueille ses invitées qui, tour à tour, offrent leur voix aux textes qu’elles ont choisis. Les Lire la suite »

Toro embistiendo – Jean-René Leblanc et Carl Spencer – Du 13 décembre 2016 au 28 janvier 2017

  Paule Mackrous Projeté dans la vitrine, un taureau au fond d’un enclos nous regarde droit dans les yeux. Trois cercles au sol présentent des « traces » de bottes de cowboy entourées d’un lasso, invitant le spectateur à y poser les pieds. Lorsqu’on s’installe sur le premier, le taureau s’avance un peu; sur le deuxième, il Lire la suite »

Youhou ! – Le canari – Élène Tremblay (in memoriam) – Du 27 octobre au 10 décembre 2016

Paule Mackrous Au milieu de la vitrine, un écran cathodique diffuse une vidéo en boucle. Celle-ci met en scène une femme nue, masquée, qui s’agite nerveusement tel un oiseau enfermé dans une cage. C’est l’artiste, Élène Tremblay, incarnant un canari, qui tourne en rond, bat des bras sans succès, regarde au quatre coins. La performance Lire la suite »

Fit in the Crowd – Julien-Robert – Du 8 septembre au 22 octobre 2016

  Paule Mackrous Lors du vernissage, les couloirs du 5445-5455, avenue De Gaspé sont combles : la rentrée des galeries attire son lot de visiteurs. Le contexte est propice pour explorer Fit in the Crowd de Julien Robert, une œuvre qui transforme un lieu transitoire en une sorte de rite de passage. Un rite a pour Lire la suite »

[Regards] et jeux dans les Îles de la (pensée mécanique) – Maxime Boisvert et sans – Du 5 mai au 19 juin 2016

Paule Mackrous   Deuxième phase d’un projet consistant à amalgamer de manière algorithmique les poèmes de St-Denys Garneau et d’Alain Grandbois, [Regards] et jeux dans les Îles de la (pensée mécanique) révèle le langage secret de la machine. Alors que la dactylo s’active pour saisir un texte hybride et incohérent, le papier défile et s’accumule à l’arrière de la vitrine d’exposition. Il Lire la suite »

Santiago Tavera, Translational Spaces – mars 2016 – avril 2016

  Texte de Paule Mackrous Avril 2016   En géométrie, translation signifie le glissement d’un corps d’une situation spatiale à une autre. On déplace tous les points d’un objet selon un même vecteur et celui-ci demeure identique. Du côté de la littérature, on dit que « le processus de traduction est un processus d’interprétation » et qu’« il Lire la suite »