This page is only available in French.

HYBRIDITÉ DES PLATEFORMES

Jeudi 18 mars

Alors que le secteur du livre numérique a profité du confinement et de la fermeture physique des établissements culturels, on voit dans un même temps le GAFA (Google, Apple, Facebook, Amazon) sortir plus puissant que jamais de cette situation. Dans un monde où près de la moitié de nos activités numériques passent par ces 4 géants, est-il possible pour le livre de faire sans eux? Sinon, faut-il devenir aussi gros que ces plateformes pour instaurer un véritable dialogue?

Pour autant, le numérique ressemble aussi à un espace de jeu incroyable pour le livre : la créativité des auteurs.trices peut être décuplée par le multimédia, la diffusion se fait (presque) sans frontière et sans frais, les communautés des lecteurs.trices n’ont jamais été aussi connectées, etc. Si le livre paraît toujours un peu mal à l’aise dans ce contexte qui lui est étranger, nous verrons ensemble dans cette présentation ce qui pourrait l’aider à mieux embrasser cette révolution technologique et culturelle.

Sujets et thèmes abordés : Découvrabilité des contenus, modèles d’affaires innovants, évolution du droit d’auteur, problématiques du GAFA dans l’édition.

Gwendal Henry

Chargé du cours Édition numérique, Université de Sherbrooke
Chargé de communication, Érudit

Titulaire d’un Master en commercialisation du livre de l’Université Paris 13, Gwendal Henry a travaillé pour plusieurs maisons d’édition en France et au Québec. Il s’intéresse particulièrement aux nouveaux modèles d’affaires permis par la dématérialisation des contenus. Il est présentement en charge de la communication de la plateforme de diffusion numérique Érudit et chargé de cours à l’Université de Sherbrooke.

Université de Sherbrooke

Les programmes en édition de l'Université de Sherbrooke sont conçus en fonction des besoins particuliers du milieu du livre, et permettent à des étudiantes et des étudiants provenant d'horizons très variés d'acquérir les outils et les connaissances nécessaires en vue d'œuvrer dans le secteur de l’édition.

usherbrooke.ca/programmes-edition

Érudit

Érudit est un consortium interuniversitaire qui offre une vaste gamme de services en édition et en diffusion numériques pour les secteurs de la recherche et de la culture, ainsi qu’un dépôt de recherche. La plateforme Érudit est la principale plateforme de diffusion de la recherche en SHS au Canada. Elle héberge plus de 200 revues, et ses collections sont consultées tant par les chercheurs universitaires que par le grand public.

erudit.org

À travers quatre productions des vingt dernières années, yako propose un survol d’oeuvres mix-média marquantes de sa carrière suivie de réflexions sur un certain futur de la création, de la captation des arts vivants ainsi que la diffusion de contenu et d’expériences multimédias ou transmédias à partir d’un projet en cours.

Dans une approche globale de préservation, yako réfléchit avec l’OBNL dont il est cofondateur, In Motion Veritas, à la création, la documentation, la collecte, la mise en valeur et la diffusion des arts vivants et, plus spécifiquement, de la danse au Canada.

La réalisation des portraits s’accompagne d’une démarche de documentation qui rassemble les diverses traces audios, visuelles, écrites et les données numériques captées pendant le processus d’entrevue. Un carnet chorégraphique est alors constitué et devient l’objet à conserver selon des modes d’archivage spécifiques à la documentation en danse.

Enfin, les traces rassemblées dans le carnet chorégraphique deviennent aussi source de création selon divers médiums. Des contenus seront ainsi présentés au public selon différents formats et moyens de diffusion (ex. : films, installations, performances, publications, expositions, web, balados, audioguides, vr/ar et médiation culturelle).

Sujets et thèmes abordés : La publication à l’ère transmedia, hybridité des formes de communication et nouvelles formes d’écriture numérique pour écrans et espaces publics.

Jean-Christophe Yacono (yako)

Réalisateur multimédia, enseignant et photographe

yako a développé une pratique photographique et numérique à travers divers projets artistiques. Ses réalisations ont été présentées, entre autres, à la Biennale d’Art numérique (BIAN), au Festival International du film sur l’art (FIFA), au Festival du Nouveau Cinéma, au Cirque du Soleil, au studio ArTV de la PdA, au Centre Pompidou et à la galerie Centrale Powerhouse. Également auteur, concepteur et réalisateur multimédia, Jean-Christophe a œuvré au sein du groupe Cirque du Soleil (2018-19) et chez Moment Factory (2016-18). Il enseigne la narration transmedia à l’UdeM.

Depuis 1995, il s’intéresse aux nouvelles expériences numériques pour écrans et espaces publics et il est cosignataire du manifeste pour les nouvelles écritures. C’est par le biais de la photographie, des « nouvelles écritures » interactives (web 2.0, mobile, VR-AR-MR-XR, espaces immersifs…) et de « l’arrêt sur images » qu’il entame une réflexion sur le geste, à la volée ou chorégraphié.

yako.ca

jeanchristopheyacono.ca

In Motion Veritas

In Motion Veritas (OBNL, IMV) est un studio de création et de production de projets artistiques multimédia dédié au rayonnement et à la découverte des arts vivants sous divers formats. Dans une approche globale de préservation, IMV contribue, via ses projets, à la création, la documentation, la collecte et la diffusion des arts vivants et, plus spécifiquement, de la danse au Canada.

inmotionveritas.ca

LIVRE AUDIO ET BALADO

Jeudi 25 mars

Alors que le balado poursuit son expansion en tant que médium de plus en plus populaire, le livre audio numérique connaît, lui aussi, une croissance. Quelles sont les opportunités qu’offre l’univers du balado pour le livre audio, et vice versa ? Et d’abord, comment caractériser ce qui les distingue de ce qui les rapproche?

Parmi les sujets abordés : 

– Le balado comme médium de diffusion et médium d’expression
– Technologies et plateformes, enjeux du secteur, notamment pour le milieu culturel
– Étude de cas : trois maillages réussis entre le balado et le livre audio
– Opportunités à saisir entre le balado et le livre audio.
– Critères d’un bon balado

Zoé Gagnon-Paquin

Cofondatrice de Magnéto

Zoé Gagnon-Paquin a à son actif comme productrice plus de cinquante projets de balado diffusés au Québec, en France, en Belgique et en Suisse. Avant de cofonder Magnéto, elle se forme en philosophie à l’Université McGill et travaille comme journaliste, chef de pupitre, animatrice radio et directrice de projet en relations industrielles. Elle siège au Conseil d’administration de Culture Montréal depuis 2017 et remporte en 2018 le prix Arista du Jeune entrepreneur culturel du Québec.

Les balados du portfolio de production de Zoé et de Magnéto se méritent de nombreuses reconnaissances tant au Québec qu’à l’international, notamment en étant de la sélection du Festival du Cinéma de la Ville de Québec, des RIDM, du Festival du Cinéma du Monde, du festival Longueur d’Ondes et du Prix international du Paris Podcast Festival. En 2020, le balado La vie secrète de l’art, initié et produit par Zoé Gagnon-Paquin et réalisé par l’équipe de Magnéto en partenariat avec le MBAM et La Puce à l’oreille remporte le Prix Numix de sa catégorie et la mention d’honneur du Grand Prix.

Magnéto

Magnéto a pour mission de faire avancer la discipline de la création sonore en format balado en assurant la production et la diffusion de projets de création dite ''radiophonique'' : des œuvres centrées sur la voix humaine, souvent documentaires et parfois fictionnelles. Magnéto est de plus partenaire de nombreuses organisations pour la réalisation de leurs balados et assure par ce moyen un emploi à une diversité d'artistes et d'artisans du balado.

magnetobalado.com

Dans le renouvellement incessant des formats numériques, nous retrouvons des divisions de plus en plus poreuses, par exemple entre la baladodiffusion et le livre audio. Il importe d’explorer ces zones mitoyennes, et de revivre les débuts, les apogées et les déclins de leurs nombreuses variantes. Le livre audio, avec son passé et son retour fréquent, semble donc un bon outil pour mieux définir la place de l’audio dans le numérique.

En regardant les frontières du livre audio, nous devons aussi apprendre des applications, du livre numérique, de l’art web, ainsi que de leur combat commun, toujours renouvelé, pour sortir du domaine des curiosités pour connaisseurs, et se tailler une place dans la conscience d’un plus grand public.

Sujets et thèmes abordés : Histoire et perspectives; débuts, apogées, déclins; panorama de l’audio dans le numérique; usages et marchés; technologies; circuits de diffusion et de commercialisation

Sylvain Aubé

Consultant indépendant en web et en projets numériques

Sylvain Aubé est consultant indépendant en web et en projets numériques, surtout dans le domaine culturel. Il est également formateur dans le domaine technologique, et donne présentement une formation en baladodiffusion à l’Université de Montréal. Il est aussi le créateur du balado Griche, dédiée aux artistes qui font de l’art sonore, et dont une adaptation au format livre paraîtra cet été.

html-mtl.com/

ÉDITION JEUNESSE

Jeudi 1er avril

La puce à l’oreille produit depuis 2018 des contenus audionarratifs à destination des jeunes publics francophones. Elle explore notamment les potentiels de la baladodiffusion et, plus récemment, de l’audio interactif avec son partenaire Spokenadventures. La puce à l’oreille développe en particulier des projets avec des éditeurs jeunesse associant un contenu audio complémentaire à un album jeunesse, une stratégie permettant de multiplier les canaux et les formes d’accès aux publics et de développer de nouvelles voies de découvrabilité. En ce cadre, elle vient de commencer un important projet de production, diffusion, développement technologique, découvrabilté et analyses de publics grâce au soutien du Ministère de la culture et des communications.

Dans cette présentation, Prune Lieutier présentera un portrait récent de la baladodiffusion jeunesse francophone, mis en contexte dans le secteur plus large de l’audio jeunesse, ses potentiels pour l’édition jeunesse et les avenues stratégiques envisageables pour développer le secteur.

Sujets et thèmes abordés : Baladodiffusion, édition jeunesse, découvrabilité du livre, audio interactif, livre audio, publics jeunesse, pédagogie

Crédit de l'image: Caroline Hayeur

Prune Lieutier

Doctorante – Productrice numérique jeunesse

Prune Lieutier est productrice indépendante d’expériences numériques pour la jeunesse, et termine actuellement un doctorat sur la littérature jeunesse numérique à l’UQAM. Dans le cadre de ses travaux à destination des jeunes publics, Prune a eu la charge de nombreux projets innovants, impliquant pour la plupart un vaste écosystème de travail, associant créateurs, développeurs, chercheurs et diffuseurs, notamment Fonfon interactif, le club des créatures mystérieuses, etc. Elle est également très impliquée dans différentes recherches académiques, pour le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur ainsi que le Fonds de recherche du Québec société et culture. Enfin, Prune est la co-fondatrice de l’organisme de production de balados pour enfants La puce à l’oreille.

La puce à l'oreille

La puce à l’oreille a pour mission la création, la production et la diffusion de contenus audio narratifs francophones pour enfants (podcasts, audio interactif, audioguides, etc). Elle travaille aussi bien pour son propre compte que pour celui d’institutions, organismes artistiques ou scientifiques, et entreprises. Par ailleurs, elle propose des outils et formations pour les jeunes publics et leurs enseignant.e.s, au Québec comme ailleurs en francophonie. Enfin, elle soutient le développement du domaine par l’organisation d’événements et l’animation de réseaux professionnels. Tou.te.s nos collaborateur.trice.s sont des professionnel.le.s convaincu.e.s que c’est en exposant les enfants à des contenus de qualité et exigeants, drôles, profonds ou tendres, qu’on leur permet de devenir des adultes critiques, curieux.ses et éclairé.e.s. Leur contribution permet à La puce à l’oreille de produire des contenus parfois engagés, souvent décalés, mais toujours allumés!

lpalo.com

Tobo œuvre dans la production numérique jeunesse depuis 2012. Au fil des ans, le studio a accompagné dans leurs développements numériques de nombreux créateurs et diffuseurs de contenu jeunesse, issus autant du milieu audiovisuel que du milieu de l’édition ou de la musique.

Judith Beauregard, cofondatrice de Tobo, explorera dans ce webinaire différentes façons de mettre à profit le numérique pour enrichir l’expérience des jeunes lecteurs, que ce soit leur lien avec les livres, les histoires, les mots ou les images. Avec un tour d’horizon sur ce qui se fait ici et ailleurs en termes d’expériences numériques liées à l’édition jeunesse, la présentation se veut une inspiration pour les professionnels, artistes et artisans du milieu qui souhaitent voir leurs œuvres vivre sur diverses plateformes. Le webinaire touchera également aux enjeux de financement et de mise en marché des projets numériques plus expérimentaux.

Sujets et thèmes abordés : L'expérimentation en dehors du livre, les tendances fortes dans l'édition jeunesse, le numérique comme moyen de découvrabilité, le financement et la mise en marché de projets numériques.

Judith Beauregard

Productrice et co-CEO de Tobo

Cofondatrice du studio Tobo, Judith Beauregard produit des contenus numériques jeunesse depuis une vingtaine d’années. Elle a collaboré avec de nombreux créateurs et diffuseurs de contenu à destination des jeunes, autant au Québec qu’à l’international. Elle a également produit en 2020 Dounia, la première série d’animation de Tobo, diffusée sur Télé-Québec.

Tobo

Tobo crée des expériences numériques multiplateformes originales, inspirantes et engageantes pour les enfants de 3 à 15 ans. Le studio produit de nombreux titres en lien avec des marques jeunesse d’envergure au Canada et à l’international et a remporté de nombreux prix et distinctions. Tobo met également sur pied des productions originales qui adoptent des thématiques tout aussi actuelles que peu explorées. Les projets se déclinent sous différents formats - linéaires et interactifs - et visent à engager les jeunes d'aujourd'hui et leurs parents.

tobostudio.com

PÉDAGOGIE

Jeudi 8 avril

Que ce soit pour développer les compétences en lecture, en écriture ou dans d’autres disciplines, le livre permet de raconter les apprentissages, d’éveiller l’imaginaire et de stimuler la créativité. Ce média créatif s’est d’ailleurs adapté aux évolutions technologiques, et ce, même dans les milieux scolaires québécois.

En classe, le livre numérique soutient l’apprentissage et l’enseignement, mais il nous amène aussi à développer les dimensions de la compétence numérique (MEES, 2019). La multiplicité des plateformes ainsi que leur accessibilité permet désormais aux jeunes de réaliser des récits multimodaux sollicitant des apprentissages de haut niveau. La facilité d’utilisation des nouvelles ressources numériques favorise également la production d’œuvres signifiantes pour les élèves. C’est dans cet esprit d’authenticité que les élèves créent et diffusent des livres numériques pour leurs pairs et la communauté.

La présentation tentera de dresser le portrait de l’exploitation du livre numérique avec les jeunes élèves du Québec. En effet, les enseignants et enseignantes des classes du 21e siècle utilisent ce merveilleux outil pour développer la compétence numérique de leurs élèves et les initier aux différentes possibilités de créations numériques qui sont à leur portée.

Sujets et thèmes abordés : Le développement de la compétence numérique; l’utilisation du livre numérique pour stimuler la créativité des élèves; les avantages de son utilisation avec les jeunes; ses effets sur l’apprentissage; des exemples de créations numériques.

Laury Bédard

Conseillère pédagogique en intégration du numérique au CSSDA et chargée d’encadrement à l’Université TÉLUQ

Titulaire d’un baccalauréat et d’une maîtrise en éducation, Laury Bédard se spécialise actuellement en pédagogie et environnement numérique d’apprentissage au 3e cycle à l’UQAM. Oeuvrant dans le milieu de l’éducation depuis une quinzaine d’années, son intérêt pour la recherche et la formation des enseignants a toujours été présent. Son parcours professionnel et scolaire lui a permis d’acquérir une expertise et une crédibilité en matière de mobilisation du numérique en éducation et de formation des adultes. Les communautés d’apprentissage, la différenciation des approches pédagogiques, par le biais entre autres, des outils technologiques, et la culture de l’apprentissage constituent les bases de sa vision de l’enseignement. Elle croit fermement que le numérique tire une plus-value pédagogique lorsqu’il amène les apprenants à être actifs et créatifs.

Josée Portelance

Conseillère pédagogique en intégration du numérique au CSSDA

Titulaire d’un baccalauréat et d’une maîtrise en éducation et enseignante au 2e cycle du primaire pendant 20 ans, Josée Portelance agit maintenant à titre de conseillère pédagogique en intégration du numérique. Son parcours professionnel lui a permis de développer une expertise en création de contenu pédagonumérique, d’acquérir une crédibilité en tant que technopédagogue et de partager ses réalisations et ses expériences avec de nombreux enseignants à travers la francophonie. Elle adore utiliser le numérique pour développer la créativité et la pensée réflexive des apprenants qu’ils soient jeunes ou moins jeunes.

RÉCIT local du centre de services scolaire des Affluents

Le RÉCIT est un réseau axé sur le développement des Compétences des élèves par l’Intégration des Technologies. C’est principalement par la formation, le soutien et l’accompagnement du personnel enseignant que le RÉCIT réalise ce mandat, tout en développant une culture de réseau et de partage. Il s’agit d’une structure qui regroupe plus de 200 personnes-ressources

recit.qc.ca/recit/

blogues.csaffluents.qc.ca/recit/

« Charlotte est née le 3 avril 2010, le même jour que le iPad. Elle vient tout juste d’avoir 11 ans. Pour elle, l’écran fait partie de sa vie. Elle se surprend même à glisser son doigt sur une page d’un vieux livre de mathématiques de 2005 ! Un paradoxe gênant pour le milieu de l’éducation.

La venue de la tablette numérique en classe peut être troublante. Pour l’auteur de manuels scolaires que je suis, elle a été brutale! Le dinosaure technologique que j’étais devait soudainement faire le saut entre deux mondes, celui du téléphone fixe à celui de la tablette numérique… Mais quel défi intéressant! Comme auteur, c’était un deuxième souffle. »

Dans ce webinaire, Steeve Lemay présentera entre autres deux manuels scolaires interactifs (Mathventure et Passep’art) qui donnent un avant-goût des changements à venir dans le monde de l’édition scolaire et dans nos habitudes d’enseignement. Les manuels scolaires d’aujourd’hui contiennent de la vidéo, de l’audio, des manipulations virtuelles, des exercices avec autocorrection, des animations, etc. L’interactivité est maintenant au service de la pédagogie, et ce, pour le plus grand plaisir de Charlotte.

Sujets et thèmes abordés : Le manuel scolaire et sa transformation; la place du numérique en classe; les outils numériques au service de l’apprentissage; les éditeurs de livres numériques; le contenu et le contenant (livre électronique vs la plateforme numérique); écrire un livre papier vs un livre numérique

Steeve Lemay

Auteur et éditeur de manuels scolaires numériques

Steeve Lemay est, depuis 1993, auteur de manuels scolaires de mathématiques pour le primaire et le secondaire. Son expertise a contribué à l’atteinte des excellents résultats des élèves québécois aux tests internationaux PISA. Il est l’auteur de plus d’une vingtaine de manuels scolaires de mathématiques, publiés en grand nombre au Québec, mais aussi dans le reste du Canada, aux États-Unis et ailleurs dans le monde.

Fondateur de Baobab Éducation, Steeve Lemay est également consultant en éducation et il a dirigé avec succès divers projets éducatifs d’envergure internationale. Avant de se consacrer à l’édition de manuels scolaires, il a enseigné les mathématiques au secondaire et à l’université dans le cadre du programme de didactique des mathématiques. Depuis 2012, il se consacre à la création d’outils pédagogiques numériques. Ces publications numériques ont reçu plusieurs prix.

Baobab Éducation

Un baobab est un arbre africain. C’est là où les gens se rencontrent, partagent leur compréhension du monde, résolvent des problèmes et prennent des décisions. C’est exactement ce que nous encourageons dans notre approche pédagogique. Nos activités d’apprentissage numériques et interactives aident les élèves à devenir des citoyens avertis, capables de comprendre le monde qui les entoure.

baobabeducation.com

Quelques projets

RÉSEAUX DE VENTE ET DIFFUSION

Jeudi 15 avril

Depuis près de 10 ans, Bibliopresto soutient le développement de Pretnumerique.ca, en étroite collaboration avec son partenaire De Marque, qui permet aux bibliothèques publiques du Québec et du Nouveau-Brunswick d’offrir le prêt de livres numériques. Vous découvrirez l’évolution de cette plateforme sur laquelle plus de 13 millions de prêts ont été réalisés. Fruit d’une collaboration entre le milieu des bibliothèques et celui de la chaîne du livre, Pretnumerique.ca a inspiré plusieurs autres plateformes à l’échelle internationale.

Depuis février 2019, Bibliopresto travaille au déploiement de Biblius afin de répondre aux besoins immenses et particuliers du milieu scolaire pour l’accès à une bibliothèque numérique. Ce projet, qui s’inscrit dans le cadre du Plan d’action numérique du MEQ, est présentement en déploiement dans les écoles québécoises et permettra, à terme, d’offrir le prêt numérique à plus de 1 million d’élèves québécois.

Négociation de licences, mise sur pied de nouveaux modèles économiques, développement technologiques, accompagnement des usagers : ces deux projets illustrent les nombreux défis soulevés par le déploiement du prêt numérique en bibliothèque, mais aussi les nombreuses innovations qui continuent de voir le jour afin de faire évoluer le service et rendre les livres numériques accessibles tout en maintenant un équilibre avec le milieu du livre.

Sujets et thèmes abordés : Livres numériques, prêt de livres numériques en bibliothèque, bibliothèques scolaires, bibliothèques publiques, licences, chaîne du livre, collaboration.

Jean-François Cusson

Directeur général, Bibliopresto

Jean-François Cusson œuvre au sein de BIBLIOPRESTO depuis 2012. Bibliothécaire de formation, diplômé de l’EBSI (UdeM) en 2009, il a d’abord travaillé en bibliothèque publique (Longueuil, BAnQ – Grande bibliothèque, Brossard, Montréal-Nord) avant de prendre les rênes de l’organisme. Chez BIBLIOPRESTO, il a notamment piloté le déploiement de la plateforme Pretnumerique.ca à travers le Québec et le développement de différents projets (Reponseatout.ca, BibliMags, AlphaNumérique, Biblionumerique.ca). Il s’intéresse particulièrement à l’évolution de l’écosystème numérique en culture et il a à cœur d’aider les bibliothèques à réaliser leur mission de service public.

Nancy Lusignan

Chargée de projet, Bibliopresto

Diplômée de l’EBSI (UdeM) en 2010, Nancy Lusignan a d’abord travaillé en bibliothèque publique, à Saint-Jean-sur-Richelieu, où elle a collaboré à l’implantation de Pretnumerique.ca. Elle a ensuite occupé le poste de bibliothécaire à la Commission scolaire des Hautes-Rivières durant 6 ans. Très impliquée dans le milieu des bibliothèques scolaires, elle était notamment responsable d’un comité de travail montérégien sur le livre numérique. Depuis février 2018, elle occupe le poste de chargée de projet chez BIBLIOPRESTO où elle se consacre au déploiement du prêt numérique en bibliothèque scolaire (projet Biblius). Elle place la collaboration au cœur de ses actions professionnelles.

 

Bibliopresto

Bibliopresto est un organisme à but non lucratif dont le mandat est de développer des produits et services numériques appuyant la mission des bibliothèques. Incorporé en 2012, Bibliopresto émane de la volonté commune de l’Association des bibliothèques publiques du Québec, du Réseau BIBLIO du Québec et de Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ) de se doter d’un organisme chapeautant le développement et l’accès aux ressources numériques en bibliothèques publiques.

bibliopresto.ca

Quelques projets

De Marque est un distributeur et diffuseur de livres numériques et de livres audio ainsi qu’un développeur de solutions technologiques depuis 30 ans. Dans ce webinaire, De Marque partagera sa vision du marché actuel et de son évolution tout en ouvrant des pistes de réflexion sur l’avenir. Comment fonctionne la chaîne du livre numérique? Que lisent les gens ? Comment le numérique fait-il évoluer les usages de lecture et l’accessibilité au livre ? Quels sont les modèles économiques et de rémunération des créateurs ? Et comment le numérique peut-il être un support de liberté créative et de réinvention de la relation avec les lecteurs ?

Sujets et thèmes abordés :

  • Le numérique : plus qu’un format supplémentaire, un médium à exploiter.
  • Comprendre la chaîne du numérique et ses enjeux.
  • Quels livres numériques, quels livres audio les Québécois lisent-ils ?
  • Quels livres numériques, quels livres audio le Québec exporte-t-il ?
  • Comment les modèles évoluent-ils ? La montée prévisible de l’abonnement.
  • Le potentiel du numérique en matière de création.

 

Étienne Breault

Directeur principal, ventes et marketing, De Marque

Étienne Breault est un gestionnaire chevronné des ventes et des opérations avec une longue expérience dans le domaine de l’édition. Pendant plus de 15 ans, il a dirigé le marché de l’enseignement supérieur pour Pearson ERPI avant d’atterrir chez De Marque en 2018. Son expérience permet à toute son équipe de créer des opportunités pour les éditeurs clients de De Marque dans le domaine de l’édition numérique.

De Marque

De Marque est un chef de file dans la distribution de contenus culturels numériques, principalement de livres numériques. Établie à Québec, l’entreprise distribue maintenant plus de 1,4 millions de livres numériques, mis en marché par plus de 2 300 éditeurs sur plus de 1 300 points de vente à travers le monde. L’entreprise a également développé Cantook Station, une solution de prêt de livres numériques disponible dans les bibliothèques publiques partout au Canada et en Europe. C'est cette même technologie qui propulse le service PRETNUMERIQUE.CA au Québec, qui a servi jusqu'à présent près de 12 millions de prêts.

demarque.com

Quelques projets

ÉDITION ET DÉCOUVRABILITÉ

Jeudi 22 avril

Véronique Fontaine, directrice générale des Éditions Fonfon, partagera ses apprentissages en déploiement de grands projets numériques. Musicienne de formation et œuvrant maintenant dans le domaine de l’édition, elle voit énormément de potentiel dans le développement de productions multimédias qui permettent d’allier littérature, arts visuels et musique. Livres audio, applications interactives, réalité augmentée, plateforme web de création ; les expérimentations de projets innovants pour la jeunesse sont multiples chez Fonfon. De la conception à la production, en passant par la mise en marché, elle dévoilera en toute transparence les écueils rencontrés, les réussites et les réflexions toujours en cours. Car si certains projets n’ont pas connu le succès espéré, Véronique continue à développer des projets numériques créatifs, convaincue que la technologie permet de rejoindre certains enfants moins intéressés par la forme plus traditionnelle du livre. Ainsi, certaines œuvres papier du catalogue Fonfon se retrouvent déclinées en plusieurs autres formats, avec l’objectif de rejoindre le plus large public possible.

Sujets et thèmes abordés : Livres audio pour la jeunesse ; applications interactives ; création numérique ; livre numérique accessible ; édition jeunesse ; stratégie de prix et de mise en marché ; découvrabilité ; partage d’expérience.

Crédit de l'image: Yan Bleney

Véronique Fontaine

Directrice générale des Éditions Fonfon

Véronique Fontaine dirige Fonfon depuis sa fondation en 2010. De nombreuses fois primés, les titres de sa maison d’édition se démarquent dans le paysage littéraire canadien. Spécialiste en création numérique, Véronique possède une expérience unique en déploiement de projets littéraires innovants, tels que Fonfon interactif et le Club des créatures mystérieuses. Son dévouement pour l’industrie du livre au Québec est reconnu. Ses implications sont multiples ; elle est vice-présidente de l’Association nationale des éditeurs de livres (ANEL) et présidente de son comité numérique, technologie et innovation, membre de la corporation du Salon du livre de Montréal et collaboratrice sur différents projets menés par deux chaires de recherche universitaires.

Les Éditions Fonfon

Fonfon est un éditeur jeunesse qui cherche à stimuler chez tous les enfants le goût de la lecture et à leur offrir de superbes albums à leur portée. Née d’un désir de dialogue avec les enfants à propos des grandes questions de la vie, la maison compte maintenant plusieurs collections : Histoires de lire, Histoires de vivre, Histoires de rire, Fonfon interactif et Fonfon audio. Fonfon s’engage à protéger l’environnement et à utiliser les ressources naturelles de façon responsable. Pour la production de ses livres, l’éditeur choisit du papier issu de la gestion responsable des forêts (certifié FSC), en plus d’imprimer tous ses albums au Québec ! La vision durable qu’a adoptée Fonfon se reflète aussi dans ses décisions éditoriales, puisqu’il publie peu de nouveautés chaque année et a plutôt comme objectif de proposer des livres soignés se déclinant en plusieurs formats. De petits bijoux qui sont là pour rester.

editionsfonfon.com

Quelques projets

La découvrabilité numérique est sur toutes les lèvres. Comment arriver à tirer son épingle du jeu parmi le flot continu de produits culturels mis en ligne sur le web ? Sans avoir la prétention de détenir le secret de la Caramilk, LaCogency a quelques trucs à vous dévoiler. L’un d’entre eux consiste à bien utiliser les outils déjà disponibles gratuitement pour créer des liens invisibles vers le fameux web des données.

À l’aide d’études de cas, LaCogency montrera quelques rudiments ayant trait aux balises Schema.org et à l’univers Wikimedia, dans des projets de découvrabilité numérique développés pour les arts de la scène avec CAPACOA, pour l’audiovisuel avec le Regroupement des distributeurs indépendants de films du Québec, le Front des réalisateurs indépendants du Canada, l’Alliance des producteurs francophones du Canada, Wapikoni mobile et la musique avec la plateforme Nikamowin.

Pour terminer, LaCogency vous parlera d’un nouveau projet sur lequel elle s’apprête à plancher : «Créer du lien – pour une plus grande découvrabilité des arts littéraires québécois», une initiative de Rhizome productions, en collaboration avec l’Union des écrivains québécois.

 

Sujets et thèmes abordés : Découvrabilité numérique ; métadonnées liées et structurées ; rayonnement des arts et de la culture québécoise ; univers Wikimedia ; balises Schema.org.

Andrée Harvey

Codirigeante de LaCogency

Après avoir occupé des postes de directrice-conseil stratégique et chargée de projets au sein d’agences web à Montréal, Andrée Harvey a cofondé LaCogency afin d’accompagner les entreprises et organismes culturels québécois et canadiens dans leur mutation numérique. À titre d’exemple, elle a participé en 2013 à l’élaboration du positionnement stratégique de La Fabrique culturelle (Télé-Québec). Durant son passage en agences, elle a dirigé des équipes sur des projets numériques pour des clients comme le Réseau des sports (RDS), ARTV, le Congrès mondial de l’énergie et l’Office national du film (ONF). En 1998-2000, elle a occupé le poste de web-éditrice du premier site de TVA. Observatrice des changements sociaux engendrés par le numérique, elle prône une démarche respectueuse des humains où la technologie est au service des nouveaux usages. Elle applique à ses mandats une approche de cocréation et de créativité collaborative.

Véronique Marino

Codirigeante de LaCogency

Avant de cofonder LaCogency, Véronique Marino a dirigé le Programme Médias interactifs et Jeux vidéo à l’Institut national de l’image et du son (Inis), à Montréal, pendant 15 ans. De 2009 à 2014, elle a mis sur pied «Espace Infusion», un département de service-conseil de l’Inis spécialisé dans les projets multiplateformes et transmédias. Espace Infusion a joué le rôle d’incubateur de talents sur plusieurs projets dont zieuter.tv ou Parrainnez un enfant riche. De 2000 à 2002, Véronique a été stratège numérique chez Nurun Web. En 1999-2000, elle a joué le rôle de directrice de produit chez Nomino Technologies sur un projet où l’intelligence artificielle et le langage étaient appliqués à l’élaboration d’un moteur de recherche. De 1998 à 2000, elle a participé à la mise en ligne du premier site web de TVA. Fine observatrice des changements de comportement  induits par le numérique, Véronique est une redoutable communicatrice.

LaCogency.co

Co-fondée par Andrée Harvey et Véronique Marino en 2017, LaCogency est engagée dans des projets structurants et stratégiques de découvrabilité numérique dans le domaine de la culture. Depuis sa fondation, elle a développé un savoir-faire et une expertise unique pour accompagner les artistes et les organismes culturels qui désirent valoriser leurs données et les rendre pérennes.
Plusieurs organismes culturels à travers le Canada font confiance à LaCogency dont le Regroupement des distributeurs indépendants de films du Québec (RDIFQ), le Front des réalisateurs indépendants du Canada (FRIC), l’Alliance des producteurs francophones du Canada (APFC), Wapikoni mobile, Musique nomade, Rhizome Productions, Culture pour tous et la Fédération culturelle canadienne-française (FCCF).
Aussi, LaCogency s’est vue honorée d’un prix Gémeaux en 2018 dans la catégorie meilleure composante numérique – affaires publiques, magazine, sport, pour les applications mobiles « Arrive en campagne – GPS » et « Arrive en campagne – Jeux ».

lacogency.co

Quelques projets

ÉDITION SAVANTE

Jeudi 29 avril

Comment soutenir et collaborer dans l’appropriation numérique des acteurs du milieu littéraire ? Ce webinaire vise à faire connaître au grand public le projet Littérature québécoise mobile qui développe différents projets de co-construction de savoirs et de transfert à leur intention.

Au Québec, l’acquisition de compétences nouvelles pour les acteurs des milieux du livre et de la littérature suppose le développement de savoirs, d’outils et de ressources spécifiques. Littérature québécoise mobile (CRSH, 2019-2024) est un projet de recherche en partenariat qui vise à coconstruire des savoirs liés à la présence numérique de la littérature québécoise et à accompagner les milieux culturels dans leur appropriation des outils utiles. Ce webinaire vise à explorer quelques projets participant de cet esprit de partenariat entre les milieux universitaires et les milieux culturels.

Sujets et thèmes abordés : Pratiques littéraires; histoire des dispositifs; culture numérique; littératie numérique; histoire littéraire; culture de l’écran; création et diffusion de littérature numérique, édition numérique, partenariat entre universités et milieux culturels; découvrabilité des contenus culturels.

Bertrand Gervais

Professeur titulaire, chaire de recherche du Canada sur les arts et les littératures numériques, Département d’études littéraires, Université du Québec à Montréal

Bertrand Gervais est le directeur du NT2, créé en 2004, et le chercheur principal du partenariat CRSH Littérature québécoise mobile (2019-2024). Il a fondé et dirigé Figura, le Centre de recherche sur le texte et l’imaginaire de 1999 à 2015. En 2018, il a reçu le Prix d’excellence pour l’informatique dans les arts et les sciences humaines de la Société canadienne des Humanités numériques et il a été élu à l’académie des arts, des lettres et des sciences humaines de la Société royale du Canada. Ses derniers titres sont : Architectures de mémoire (édité avec Jean-Marie Dallet aux Presses du Réel, 2019) et Soif de réalité. Plongées dans l’imaginaire contemporain (un collectif paru aux éditions Nota Bene, 2018).

Laboratoire NT2

Fondé en 2004, et soutenu financièrement par la Fondation canadienne pour l’innovation (FCI) dans le cadre du programme des Fonds de l’avant-garde (FA) jusqu’en 2012, le Laboratoire NT2 a pour mission de promouvoir l’étude, la création et l’archivage de nouvelles formes de textes et d’œuvres hypermédiatiques.

nt2.uqam.ca

René Audet

Professeur titulaire, Département de littérature, théâtre et cinéma, Université Laval

René Audet est professeur titulaire au Département de littérature, théâtre et cinéma de l’Université Laval (Québec) et directeur du Laboratoire Ex situ. Il s’intéresse aux pratiques narratives actuelles, à la littérature numérique et à l’innovation éditoriale. Il est cochercheur du projet de recherche en partenariat Littérature québécoise mobile (CRSH, 2019-2024).

Le Laboratoire Ex situ est une infrastructure de recherche financée par la Fondation canadienne pour l’innovation. Il est situé au Département de littérature, théâtre et cinéma de l’Université Laval.

Le Laboratoire a pour principal mandat la recherche et l’expérimentation de moyens de diffusion en sciences humaines, notamment en édition numérique, en plus d’accompagner et de supporter la recherche en études littéraires, dans le champ de la littérature contemporaine et des études québécoises.

Le Laboratoire est également l’unité d’accueil du Pôle Québec du projet Littérature québécoise mobile.

 

ex-situ.info

Littérature québécoise mobile (LQM)

Le partenariat Littérature québécoise mobile (LQM), financé par le Conseil de recherches en sciences humaines du Canada pour la période 2019-2024, repose sur un besoin des communautés littéraires: celui de s'approprier le numérique et de s'inscrire dans un monde d'écrans et des réseaux, tout en étant attaché au livre et à sa culture. Qu'il s'agisse d'auteurs.trices, d'éditeurs.trices, de chercheurs.es, de lecteurs.trices et d'organismes consacrés à la promotion de la littérature québécoise, tous comprennent l'importance d'effectuer le virage numérique. Il convient alors d'examiner l'impact des modifications des supports de l'écrit sur les pratiques d'écriture et de lecture. Il y a là un vaste domaine de recherche qui implique à la fois la poétique, la sémiotique de la lecture, la théorie de l'interprétation, la sociocritique, la théorie de l'imaginaire et l'histoire du livre.

Les objectifs du partenariat visent la mise en relation des divers agents du milieu littéraire en vue d'un approfondissement du savoir-faire et d'une prise en charge des outils numériques. Trois axes sont identifiés: Documenter, Soutenir et Prendre part.

lqm.uqam.ca/

Quelques projets

Alors que la crise sanitaire perdure et nous laisse dans une insécurité profonde, les publications savantes diffusées sous forme numérique sont devenues essentielles au fonctionnement de nos vies. Ainsi que le rappelle l’UNESCO, celles-ci éclairent les mesures de santé publique déployées pour contenir la propagation du virus, aussi bien qu’elles apaisent les craintes qui peuvent être causées par l’ignorance et la désinformation.

Dans un monde médiatique où tout un chacun peut s’exprimer publiquement, déterminer le vrai du faux semble de plus en plus difficile. La diffusion numérique des publications scientifiques favorise la réflexion et l’esprit critique tout en démocratisant l’accès au savoir.

Mais qu’en est-il de la publication savante et à quoi peut-on la reconnaître? À travers l’exemple de la plateforme de production, de diffusion et de recherche Érudit, cette présentation vise à éclairer divers aspects de cet univers vaste. Y seront abordés, entre autres sujets, la révision par les pairs, le libre accès, les enjeux de diffusion et de découvrabilité, l’évaluation de la recherche et l’avenir de la publication de la recherche en français.

Sujets et thèmes abordés : Édition savante numérique, production de publications savantes numériques, enjeux de diffusion et de découvrabilité, évolution de l’infrastructure de recherche canadienne, diversité culturelle et linguistique

Émilie Paquin

Directrice recherche et développement stratégique

Émilie Paquin est directrice à la recherche et au développement stratégique du Consortium Érudit. Au sein d’Érudit depuis 2008, elle a été chargée de la production, des relations avec les éditeurs et impliquées dans d’importants projets de numérisation. Elle a contribué avec succès aux stratégies de financement et de planification stratégique d’Érudit, pour un système de diffusion de la recherche diversifié, équitable et indépendant.

Érudit

Fondée en 1998, Érudit est une plateforme de production, de diffusion et de recherche qui soutient les revues de sciences humaines et sociales, et d’arts et lettres. Avec pour mission « Engagé.e.s pour des savoirs libres et ouverts », Érudit milite pour un écosystème de la publication savante non-commerciale, adapté aux besoins des communautés de recherche.

erudit.org

ACTIONS DES ASSOCIATIONS PROFESSIONNELLES

Jeudi 6 mai

La transformation numérique du secteur de l’édition a soulevé certaines problématiques et a apporté de nombreux changements structurels et organisationnels dans la pratique même du métier d’éditeur.rice. Encore aujourd’hui, l’évolution des outils et des pratiques numériques force les maisons d’édition à adapter leur façon de produire des livres, mais aussi de les promouvoir et de les vendre ici et à l’international. 2020 a su démontrer que le numérique n’est plus une option facultative pour l’ensemble de la chaîne du livre: il a permis à ses acteur.rice.s de maintenir une certaine activité. L’ANEL et ses éditeur.rice.s ont ainsi dû redoubler d’imagination pour permettre aux livres de rencontrer leur public sans la tenue des événements internationaux en présentiel. Si le numérique permet, d’un côté, un rayonnement plus large des livres, il amène aussi son lot d’incertitudes.

La présentation de l’ANEL du jeudi 6 mai portera sur les différents projets que porte l’Association afin de répondre aux enjeux que soulève le numérique en 2021.

Sujets et thèmes abordés : Accessibilité du livre, commercialisation, livre audio, exportation et rayonnement à l’international, promotion.

Mariane Chiasson

Coordonnatrice aux communications à l’ANEL

Diplômée d’un baccalauréat en communication et étudiante d’un DESS en marketing, Mariane Chiasson travaille à l’ANEL depuis 2019, d’abord à titre de stagiaire, puis au poste de coordonnatrice aux communications et à la promotion. Ayant d’abord entamé un parcours universitaire en anthropologie, Mariane est mordue de culture et d’histoire. Elle se passionne pour les communications numériques et plus particulièrement au sein des entreprises créatives. Une passion que son travail à l’ANEL lui permet de mettre à profit !

Astrid Hedou

Agente de développement numérique à l’ANEL

Diplômée d’un Bac et d’un DESS en communication marketing, Astrid Hédou a d’abord évolué dans le secteur de l’éducation et de la communication. Elle a occupé des postes de chargée de marketing et chargée de projets en France et à Montréal en agence de communication et en entreprise, avant de rejoindre le secteur du livre en 2019 en tant qu’agente de développement numérique à l’ANEL et à l’UNEQ. Astrid est passionnée par la lecture, le cinéma, et l’histoire depuis l’enfance. Elle a toujours voulu travailler pour le secteur culturel et pour des industries créatives afin de porter des projets qui lui tiennent à cœur, en y apportant son bagage universitaire et professionnel.

Dominique Janelle

Agente de développement à l’international à Québec Édition

Diplômée en littérature et philosophie, Dominique Janelle a travaillé cinq ans à la Librairie Olivieri à Montréal avant de cofonder la librairie TULITU à Bruxelles, en Belgique, en 2015. Elle collabore à Québec Édition depuis 2009, d’abord à titre de libraire sur les salons de Bruxelles, Paris, Genève, puis depuis 2017, mandatée sur différents projets reliés à l’accompagnement des éditeurs en exportation directe en Europe francophone avant d’être nommée agente de développement à l’international en 2019. Passionnée par les livres et le monde du livre, elle est très fière de collaborer au rayonnement des éditeurs québécois et canadiens de langue française en Europe francophone.

Sébastien Lefebvre

Gestionnaire des projets d’exportation à Québec Édition

Diplômé en philosophie et en sciences sociales, Sébastien Lefebvre a été libraire pendant plus de dix ans, essentiellement à la librairie de Gallimard de Montréal. Conseil client, achats, gestion des stocks et des retours, organisation et animation d’événements et formation étaient au nombre de ses tâches. Il s’est aussi impliqué dans plusieurs projets à l’Association des libraires du Québec (ALQ). Il a ensuite occupé le poste de responsable de la vente de droits, de l’exportation et de la communication aux Éditions du Boréal pendant deux ans et demi, contribuant au rayonnement international des autrices et auteurs de la maison et au positionnement du Boréal sur les réseaux sociaux. Il s’est joint à l’équipe de Québec Édition en novembre 2020, où il veille à la planification budgétaire et aux projets liés à la cession de droits. Sébastien a très hâte de recommencer à voyager et de retourner à Francfort et Paris pour partager sa passion des livres québécois et franco-canadiens

Association nationale des éditeurs de livres (ANEL)

L’Association nationale des éditeurs de livres (ANEL) regroupe plus de 110 maisons d’édition de langue française au Québec et au Canada. Sa mission est de soutenir la croissance de l’industrie de l’édition et d’assurer le rayonnement du livre québécois et franco-canadien à l’échelle nationale et internationale.

En représentant les intérêts de la profession d’éditeur et du public lecteur, l’Association prône la liberté d’expression, le respect du droit d’auteur et l’accès universel au livre comme outil d’apprentissage.

Les actions de l’Association s’articulent autour des pôles suivants : représentation des éditeurs auprès des pouvoirs publics et des autres intervenants du milieu du livre, sur la scène nationale comme à l’étranger, activités nationales de promotion du livre et de la lecture, information et formation professionnelle. De plus, par le biais de Québec Édition, l’ANEL soutient ses membres dans leurs activités d’exportation. Québec Édition développe un réseau de contacts destinés à aider la profession dans son rayonnement sur les marchés internationaux.

anel.qc.ca

anel.qc.ca/quebec-edition/accueil

Quelques projets

Au cours de la présentation, les participants pourront :

  • Avoir un aperçu de l’historique de l’avènement du numérique et des enjeux auxquels l’UNEQ a dû faire face au cours des dernières années ;
  • Connaître le diagnostic de littératie numérique effectué par l’UNEQ à partir d’un sondage mené en 2019 auprès des écrivaines et des écrivains ;
  • Découvrir quels ont été les services et les programmes mis en place par l’UNEQ, pour répondre aux besoins des écrivains et des écrivaines face au numérique – ce qui a bien fonctionné, ce qui a moins bien fonctionné (ex. : Opuscules, microsites, plateforme d’outils de perfectionnement professionnel L’auteur autonome, formations ponctuelles, accompagnements individuels, partenariats, etc.) ;
  • Comprendre les revendications syndicales de l’UNEQ en matière de défense des droits socio-économiques des écrivaines et des écrivains québécois en ce qui concerne le numérique (droits d’auteur, exploitation des droits connexes, contenus et prestations en ligne, etc.).

 

Sujets et thèmes abordés : Conditions de pratique, littératie numérique, formations, rémunération, droits, services et programmes, revendications syndicales.

Geneviève Lauzon

Directrice des relations professionnelles et des services aux écrivains

Geneviève Lauzon a obtenu une maîtrise en études littéraires à l’Université de Montréal et a publié deux romans : Un amour de sœur (Lanctôt éditeur, 2002, finaliste au Prix littéraire de la Relève Archambault) et C’est fou comme une simple phrase (Lanctôt éditeur, 2005) . Elle a participé à plusieurs jurys au Conseil des arts et des lettres du Québec et au Fonds de la culture et des arts des Laurentides, et elle a siégé au conseil d’administration de Copibec et de Compétence Culture. Directrice des relations professionnelles et des services aux écrivains, Geneviève Lauzon travaille à l’UNEQ depuis plus de 20 ans, pendant lesquels elle a développé une expérience en matière de questions juridiques et fiscales du métier d’écrivain, de développement et de conception d’outils de perfectionnement professionnel, de coordination de programmes de rencontres et de relations avec les acteurs du milieu.

Astrid Hédou

Agente de développement numérique à l'UNEQ

Diplômée d’un Bac et d’un DESS en communication marketing, Astrid Hédou a d’abord évolué dans le secteur de l’éducation et de la communication. Elle a occupé des postes de chargée de marketing et chargée de projets en France et à Montréal en agence de communication et en entreprise, avant de rejoindre le secteur du livre en 2019 en tant qu’agente de développement numérique à l’ANEL et à l’UNEQ. Astrid est passionnée par la lecture, le cinéma, et l’histoire depuis l’enfance. Elle a toujours voulu travailler pour le secteur culturel et pour des industries créatives afin de porter des projets qui lui tiennent à cœur, en y apportant son bagage universitaire et professionnel.

 

Union des écrivaines et des écrivains québécois (UNEQ)

Depuis plus de 40 ans, l’Union des écrivaines et des écrivains québécois (UNEQ) travaille à la défense des droits socio-économiques des écrivains ainsi qu’à la valorisation de la littérature québécoise, au Québec, au Canada et à l’étranger.

Syndicat professionnel fondé le 21 mars 1977 par une cinquantaine d’écrivaines et d’écrivains réuni.es autour de Jacques Godbout, l’UNEQ regroupe aujourd’hui plus de 1 600 membres : poètes, romanciers, auteurs dramatiques, essayistes, auteurs pour jeunes publics et auteurs d’ouvrages scientifiques et pratiques.

uneq.qc.ca

Les thématiques suivantes sont prévues au programme.

Le détail des webinaires seront annoncés progressivement. Pour en savoir plus, écrivez-nous à diffusion@agencetopo.qc.ca.

  • Production et design
  • Innovation narrative et expérimentation