D’abord œuvre immersive en réalité virtuelle de l’artiste Stéphanie Morissette, Méandres a été déclinée pour proposer une expérience en ligne dans le confort de votre chez-soi. L’expérience propose une incursion à travers les connexions de la matière blanche du cerveau. On se déplace dans un univers mystérieux. Un labyrinthe de faisceaux de fibres nous englobe comme une forêt à explorer. Cet environnement est fragile, il est affecté par notre présence et notre comportement.

Inspirée par les recherches de l’entreprise sherbrookoise Imeka qui portent sur l’eau libre comme biomarqueur de la neuroinflammation, sur la perte axonale et sur la démyélinisation, Méandres nous fait avancer dans l’âge du cerveau avec une interprétation poétique.

De la collaboration entre l’artiste Stéphanie Morissette et l’autrice Pattie O’Green ont émergé 24 fragments visuels et poétiques qui sont dévoilés ponctuellement sur les réseaux sociaux et qui s’ajoutent au fil des jours dans l’œuvre web pour nous plonger dans l’univers immersif et contemplatif créé d’abord pour la réalité virtuelle. Cette expérience photographique, sonore et poétique a été réalisé avec le designer interactif Yannick Guéguen.

Crée spécifiquement pour le projet web, la poésie de Pattie O’Green prend le point de vue de la lumière pour porter une réflexion sur ses différents rôles dans l’œuvre et dans la vie. Éclairer peut vouloir dire ouvrir un espace ou, au contraire, le cerner. Éclairer peut permettre de mieux voir quelque chose, mais cela peut aussi créer de l’aveuglement. En explorant cette polysémie, les textes de l’autrice soulignent et interrogent la place de la lumière dans l’œuvre de Stéphanie Morissette, sans cesse redéfinie au fil de l’expérience.

Le projet original est né de la collaboration avec la compagnie en imagerie cérébrale Imeka, le centre en art actuel Sporobole et TOPO, il a été possible grâce au soutien financier du CALQ et de la Ville de Sherbrooke.

 

Voir l’œuvre web 

En savoir plus sur le projet Méandres

 

CRÉDITS

Création :: Stéphanie Morissette
Texte :: Pattie O’Green
Développement web :: Yannick Guéguen
Soutien à la réalisation :: Gabrielle Forest-Lachapelle et Maxime-Alexandre Gosselin