8 avril 2019

 

 

À propos de l’artiste…

Pat Badani. Originaire d’Argentine et basée à Chicago, l’artiste au parcours international est détentrice d’une maîtrise en arts visuels de l’Art Institute of Chicago. En tant que praticienne, chercheure, professeure, éditrice et commissaire, elle s’intéresse à la relation entre les nouveaux médias et la sphère sociale. Sa pratique à la fois conceptuelle et contextuelle s’articule à travers la création artistique, la recherche et l’écriture autour de sujets tels que l’habitation, la transculturalité, les mouvements migratoires de la population et un mode de vie axé sur le développement durable. »

Son travail a été présenté en Amérique du Nord et du Sud, en Europe et en Asie. Elle a participé à de nombreux symposiums internationaux et ses écrits ont été publiés à l’échelle internationale, et elle a reçu de nombreux prix et distinctions. Badani est actuellement professeur de médias intégrés à l’école d’art de l’Illinois State University; Directeur par intérim du programme d’études interdisciplinaires en arts médiatiques au Columbia College, Chicago; rédacteur en chef du Media-N Journal, le New Media Caucus; et éditeur invité de « Artelogie », EHESS (France). Depuis janvier 2017, elle siège au conseil d’administration d’ISEA International.

 

À propos de l’oeuvre…

Avec cette œuvre, Badani souligne son appréhension à l’égard de la vie privée et de l’espace personnel dans un contexte de surveillance. Elle invite les visiteurs à faire un mouvement (make-A-move), engendrant ainsi un jeu de cause à effet entre le participant et le regard automatisé. Les portraits suivent des yeux les visiteurs, sans relâche, suscitant méfiance, surprise, peur ou bien passivité.

L’installation a été conçue par Pat Badani lors d’une résidence à l’Agence TOPO, en coproduction avec Art Souterrain, dont l’édition 2015 avait pour thème la sécurité. Elle a été réalisée avec le soutien de Patrice Coulombe (conseiller technique), de Paul Gascou-Vaillancourt (assistant à la production) et de l’équipe de TOPO.

• Impression au jet d’encre, papier archive sans acide Fuji Premium Matte 230 g.  Format: 16×20 po. / 40×50 cm. Non encadrée.

• Prix forfaitaire de 150 $ CAN. Disponible au bureau de TOPO sans autre frais. En cas d’expédition, des frais d’envoi et d’emballage s’appliqueront.