fbpx

Ancrée dans l’histoire de l’humanité et toujours criante d’actualité, la thématique regroupe plusieurs questionnements portés par le centre, tant politiques et sociaux que technologiques et physiques. La notion de frontière est riche de connotations historiques, géographiques, psychologiques et artistiques. Dans sa dimension contemporaine, elle est de plus en plus envisagée comme point de contact et de négociation, et non plus seulement comme barrière. À l’instar du philosophe Régis Debray, nous souhaitons « penser la frontière non comme un mur (à abattre pour s’étendre, à dresser pour se défendre), mais comme une peau, capable de respirer, donc d’organiser des échanges avec le milieu. »

La programmation est organisée autour de trois cycles thématiques composés d’expositions dans la Vitrine du rez-de-chaussée du Pôle de Gaspé (une première frontière vitrée), d’ateliers, de performances, et de présentations d’artistes.

Cultures, langages, spiritualités : au-delà des frontières

Le premier cycle réunit quatre artistes issus de la pluralité des Amériques qui explorent la reconquête des racines et des héritages, à travers des questionnements sur la mémoire et la mort.

Martín Rodríguez, La Ofrenda, installation médiatique

1er novembre – 21 décembre 2019

ULO, Conversation with Falling Spheres, installation audiotactile

16 janvier – 15 février 2020

Rodrigo Velasco, Niyolchoca, poésie numérique et visuelle

21 février – 28 mars 2020

Diego Briceño, Dupu, œuvre pour écran tactile

Consultation sur demande

Remix et réseaux : des frontières défiées

Le deuxième cycle de Frontière présente trois installations qui interrogent les technologies et leur impact sur nos vies et nos sociétés, dans leur capacité, notamment, de brouiller les frontières entre le vrai et le faux, le documentaire et la fiction, le vivant et le non-vivant.

Sven, Plongeons, projet photographique en réalité augmentée, (9 septembre – 10 octobre 2020)
Oli Sorenson, Paysages de l’Anthropocène, installation pour écrans DEL (15 octobre – 14 novembre 2020)
Stéphanie Morissette, Méandres, œuvre de réalité virtuelle (19 novembre – 19 décembre 2020)

Géopolitique : espaces variables

La notion de géopolitique viendra nourrir le troisième cycle avec une réflexion autour des relations entre la géographie (humaine, matérielle, territoriale) et le sociopolitique, interrogeant de diverses façons les rapports de pouvoir dans l’espace.

Michel HuneaultRoxham, installation audiovisuelle (janvier – février 2021)
Paolo AlmarioLéviathan, installation interactive (février  mars 2021)

Événements en cours et à venir


Paysages de l’Anthropocène – Oli Sorenson

  • November 11 – December 19 2020

Méandres – Stéphanie Morissette

  • January – February 2020

Événements antérieurs


Plongeons – Sven

  • September 9 – October 10 2020

Niyolchoca – Rodrigo Velasco

  • February 20 – March 28 2020

Conversation with Falling Spheres – ULO

  • January 16 – February 15 2020

Dupu – Diego Briceño

  • Available on request

La Ofrenda – Martín Rodríguez

  • November 1st – December 21 2019
TOPO