Annie Abrahams [MONTPELLIER]
le mercredi 26 mars à La Centrale et le 27 mars à l’UQAM

Dans le cadre de la série Sortir de l’écran / Spoken Screen, une série de performances et de conférences sur des oeuvres hypermédiatiques, Agence TOPO et NT2 présentaient Annie Abrahams (Montpellier), une pionnière de l’art sur le Net. Dans le cadre de cette série, l’artiste a donné une performance le mercredi 26 mars 2008, à 20 h, à La Centrale, et prononcé une conférence le jeudi 27 mars 2008, à 14 h, à l’UQAM.

La présence sur Internet : « une performance dans l’espace public de solitude »
Cette créatrice d’art sur le Net s’intéresse à la mise en relation avec le public et aux possibilités du travail participatif. Elle questionne les relations interpersonnelles dans un monde de plus en plus médiatisé. Selon Annie Abrahams, « toute présence sur Internet peut être qualifiée comme une performance dans l’espace public de solitude ». Sa démarche artistique interroge les possibilités et les limites de la communication en général et plus spécifiquement sur Internet. Née aux Pays-Bas, Annie Abrahams habite en France depuis 1987. Elle a obtenu à la fois un doctorat de biologie et un diplôme en beaux-arts. Dans son travail artistique, elle utilise aussi bien la vidéo, l’installation, la performance que l’Internet. Son projet Internet Being Human/Étant humain, qu’elle développe depuis 1996, a été présenté internationalement. – http://bram.org
À la Centrale, le 26 mars, Annie Abrahams présentait une performance intitulée Le chœur souhaitant / The Wish Choir, au cours de laquelle elle a lu et invité les visiteurs à lire des v¦ux et des souhaits déposés au fil des ans sur son site par les internautes. – http://bram.org/wishes. Elle y occupait aussi l’espace par des projections vidéos, notamment avec la présentation du projet ViolenceS.
Le séjour à Montréal d’Annie Abrahams comprenait en outre, le 25 mars, l’animation d’un atelier d’écriture partagée au cours duquel les participants ont écrit, autour d’une thématique commune, des textes directement dans une interface Web. L’Agence TOPO y avait délégué Geneviève Letarte, Bertrand Laverdure, Yannick B. Gélinas et Michel Lefebvre ainsi que l’artiste sonore Kathy Kennedy, qui a accompagné l’artiste lors de son séjour à Montréal. Enfin, le séjour d’Annie Abrahams à Montréal avait commencé le 20 mars, à la galerie Oboro, avec une performance pour le lancement de bleuOrange 00 – http://revuebleuorange.org, une revue de littérature hypermédiatique publiée par le Laboratoire NT2.

080326_SDE_abrahams01080326_SDE_abrahams02080326_SDE_abrahams03

Détails de l'événement

  • Date: