Posted by & filed under News.

 

Fort de plusieurs expériences de mentorat, le centre d’artistes TOPO – Laboratoire d’écritures numériques, est à la recherche d’une perle issue de la diversité culturelle pour la période de janvier à juillet 2018. L’ADN de TOPO est intrinsèquement lié aux besoins de créer des espaces d’échanges, d’aider au développement et de favoriser le rayonnement de la pratique artistique en arts numériques. 

Offert par la Ville de Montréal, l’objectif du programme est d’améliorer l’employabilité des artistes issus de la diversité culturelle – nouveaux arrivants ou de première génération – en facilitant leur intégration tout en participant au développement des organismes qui les accueillent. Les stages rémunérés se dérouleront de janvier à juillet 2018. TOPO souhaite déposer une candidature conjointe pour le programme démART-Mtl.

Le profil du/de la candidat-e doit correspondre au mandat du centre ainsi qu’aux critères généraux de programme ; www.artsmontreal.org/fr/programmes/demart-mtl

 

9 stages seront approuvés par la Ville de Montréal
La date limite du dépôt est le 13 octobre 2017

Si vous croyez être cette perle ; contactez-nous sans tarder !
direction@agencetopo.qc.ca

 

Dans un souci de faciliter la perméabilité des frontières culturelles, TOPO sera attentif lors de l’analyse des candidatures aux différentes formes que peuvent prendre la formulation des propositions. L’équipe se fera un devoir de faciliter les échanges linguistiques ; l’espagnol et/ou l’anglais peuvent être utilisés pour clarifier certains points.

** À noter que la décision finale pour l’admissibilité du programme est à la discrétion du Conseil des arts de Montréal.

Posted by & filed under News.

TOPO rents its production space on the 6th floor of the 5445, de Gaspé avenue for artistic, professional and event projects.
The space includes a main 1200 sq. Ft. Space and a semi-enclosed (265 sq. Ft.) adjacent studio.

Internet access, running water and kitchenette (fridge and mini-oven) and storage space.
Easy access to a freight elevator, a carpentry shop and restaurant on the ground floor. Accessible building 24/7.

Possibility to borrow basic equipment (sound, lighting, projection, photo, video, stage curtains and small stage).

 

To see a detailed list of available equipment:
www.agencetopo.qc.ca/wp/topo/equipements

Price and conditions of occupation need to be discussed.

More informations :

514 279-8676
direction@agencetopo.qc.ca

Posted by & filed under Productions, Coproductions, Support to the community, Web creation, News.

Cabinets de curiosités – La fête

Cabinets_V2

Exposition en vitrine du 2 juin au 28 juin 2016.
Centre Wellington, 4932 Rue Wellington
Projet de création avec les artistes de TOPO, du Centre Wellington et du STUDIO jocool.
Soutenu par le programme culture et communauté de la Ville de Montréal.
www.AgenceTOPO.qc.ca/cabinets

 

Sorry, this entry is only available in French.

Posted by & filed under Texts.

Paule Mackrous

Au centre de la vitrine, des petites personnes de tailles diverses se tiennent debout, dans le noir, papier en main. Le spectateur familier avec la scène de la poésie québécoise reconnaîtra sans doute quelques figures lisant des extraits de leur poème. Si le titre de l’œuvre annonce un chœur, c’est à tour de rôle que chacune récite ses vers. Lors des lectures, une bande sonore créée par un artiste audio jumelé avec le poète se déclenche. Des vidéos originales et des animations typographiques sont également générées. Ces dernières réagissent aux modulations de la voix des protagonistes, formant des constellations de lettres, de mots, qui glissent sur le plancher et attirent notre attention au cœur de la vitrine et sur les textes.

L’effet est d’abord surréel : les projections vidéo des corps sur les prismes triangulaires donnent l’impression que ce sont des hologrammes. La vitrine devient alors un castelet, un petit théâtre dissimulant le metteur en scène et ce qui anime les personnages, c’est-à-dire le logiciel, l’algorithme, l’artiste. La puissance de l’œuvre réside dans cet effet de présence des poètes dont l’existence scénique est très minimale. En effet, ceux-ci, pratiquement immobiles, sont confinés à un espace défini. Plus petits que nature, ils intriguent; ils fascinent. On les dirait venus d’un autre monde pour nous transmettre un message important. Tel que l’écrivait la poétesse Roswitha de Gandersheim en s’adressant à une petite marionnette, la présence réelle ou la grandeur nature n’offriraient pas le même effet : « une marionnette comme vous y surpassera toutes les actrices de chair. Vous êtes toute petite, mais vous paraitrez grande parce que vous êtes simple. Tandis qu’à votre place une actrice vivante semblera petite [1]».

Si les petits personnages s’apparentent à des créatures imaginaires, artificielles, on n’assiste pas pour autant à un « procès de déshumanisation contre l’interprète vivant [2] ». La programmation morcèle les lectures sans transformer le poète en mécanique docile ou en pantin désincarné. Il conserve sa singularité, sa voix, ses inflexions, sa posture et, surtout, ses propres mots. Les traces de son intériorité sont bel et bien présentes et contribuent grandement à l’expérience de l’œuvre.

Le castelet de Simon Dumas et Mickaël Lafontaine crée ainsi un support physique à la poésie, un espace scénique à échelle réduite où peuvent se rencontrer les textes comme les corps des poètes. Au contact de cet espace, le spectateur tisse peu à peu des liens entre les idées, les expériences, les sentiments qui émergent des soliloques. C’est dans ce tissage que le chœur advient.

[1] Didier Plassard, L’acteur en effigie, Lausanne, Éditions l’âge d’homme, 1992, p.32.

[2] Ibid. p. 20

Posted by & filed under News.

12th LABSESSIONS
INVITATION

 

From left to right: Stare Into the Fire, Listen to the Wind by Owen Kirby, Yöti by Jean-Philippe Côté et Astr. by Rodrigo Velasco

 

The Society for Arts and Technology (SAT), the Conseil québécois des arts médiatiques (CQAM), Agence TOPO, Eastern Bloc, Labo NT2, OBORO, PRIM, Studio XX and Vidéographe are pleased to announce the 12th Labsessions event, taking place on Wednesday March 22, 2017, from 5-8 pm at the Société des arts technologiques [SAT].

Three projects were selected and each artist will do a short presentation (or demo) in front of the public and media arts professionals. Following the presentations and question periods, the partner organizations will provide constructive criticism through written commentaries and suggestions which will be sent to the artist later on.

 

12th Labsessions

Wednesday March 22, from 5 pm to 8 pm
Société des arts technologiques [SAT]
1201, Boul. Saint-Laurent
Montréal (Québec)  H2X 2S6
Free admission
Open to everyone
Facebook event

 

Artists and selected projects:

Jean-Philippe Côté  – Yöti
Owen Kirby – Stare Into the Fire, Listen to the Wind
Rodrigo Velasco – Astr.

 

In addition to the Labsessions, partner organizations might offer assistance to their sole discretion; which can take different forms depending on their respective mandate and resources (equipment loan, access to media labs, technical support, consultation or mentorship, access to an activity or a festival, etc.).

Since 2011, Labsessions aim to support emerging artists working in digital arts, and to give them the opportunity to showcase the work they do. Those events are also a networking place for artists, digital arts organizations attendees, cultural workers and the public.

Information

SAT – Labsessions    
514 844-2033 #214
labsessions (a) sat.qc.ca
http://sat.qc.ca/

CQAM
514 527-5116
info (a) cqam.org
www.cqam.org

 

PARTNERS